Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 08:49

Non seulement le sport est bon pour la santé, mais en plus il favorise la paix entre les peuples. C'est beau, c'est bon, un peu de foot dans ce monde de brutes.

Deux articles à lire

Bises

Zinedine Z.

 

Hooliganisme : 361 interpellations en L1 et L2 à mi-saison

http://www.leparisien.fr/sports/football/hooliganisme-361-interpellations-en-l1-et-l2-a-mi-saison-03-02-2015-4503019.php

361 interpellations ont été dénombrées en L1 et en L2 à mi-saison, après la 19e journée. C'est 100 de plus que l'année passée à même époque selon la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) dirigée par le commissaire Antoine Boutonnet. L'essentiel de ces interpellations a été réalisé en L1 (191 dans les stades et 147 en dehors).

 

«Pegida» à Vienne - 15 mètres, pas plus

http://blogs.mediapart.fr/edition/eurojournaliste/article/030215/pegida-vienne-15-metres-pas-plus

 

La minuscule «marche» de la «Pegida» à Vienne s’est arrêté après seulement 15 mètres – ni la police, ni les contre-manifestants ne voulaient la laisser passer.

(KL) - Que tous ceux qui s’amusent à relativiser le phénomène «Pegida», qui cherchent à trouver un grain de vérité dans les postulats xénophobes de ces extrémistes, écoutent bien les slogans scandés par les quelques 150 cranes rasés qui se sont retrouvés lundi soir dans la capitale autrichienne : «Qui ne saute pas est un juif !». La mini-manifestation, surtout fréquentée par des hooligans de football connus par les services de la police, s’est ridiculisée - en vociférant surtout sur les immigrés d’origine turque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wal 04/02/2015 20:44

Le retour ! Bonne année sportive ZZ.
Wal

Zinedine Z. 04/02/2015 23:02

Merci ! A bientôt !

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche