Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 17:07

Paroles d'arbitres dans le foot amateur :

« Les Seniors dans les petites divisions sont, sans hésiter, les catégories et divisions où la violence est la plus forte. Les joueurs n’ont pas un bon niveau technique et ça les énerve. Dans les petites divisions, on use beaucoup d’intimidation pour nous influencer » (Zahir Hemia)

« La violence, on peut la palper surtout chez les 18 ans et en district. Cette catégorie est la plus dure et celle qui pose le plus de problèmes après les Seniors. Dans les catégories de jeunes, ça va encore pour l’instant.. » (Joao Manuel Dos Santos)

« Que ce soit verbal ou physique, il est clair que la catégorie Seniors est la plus violente, surtout dans les basses divisions. (Jules Ceia)

« La catégorie 18 ans est spéciale. On voit souvent des joueurs livrés à eux-mêmes qui s’en foutent de déraper. » (Rachid Zaïm)

« Physique ou verbale, la violence s’exprime véritablement dans les petites divisions, où les équipes sont moins bien encadrées. Quand on monte dans les divisions, c’est moins violent, c’est beaucoup plus fourbe. » (Gilles Montaggioni)

« Les 13, 15 ans de certains clubs commencent déjà à se laisser aller avec l’arbitre. En 18 ans, on est au cœur du problème : grossièretés et parfois même des menaces. Ces menaces sont utilisées à travers l’effet de groupe pour intimider l’arbitre. Ca va rarement plus loin. » (Abdel el Jabal)

« Bien sûr la violence est très marquée chez les Seniors et les 18 ans, mais les dérives de comportement commencent à partir des 13 ans. Ce n’est pas grand chose, mais on sent des petites habitudes de contestations à l’encontre de l’arbitre. En 15 ans, le tempérament de nombreux joueurs qui veulent s’affirmer est déjà bien marqué. On y voit alors des contestations un peu moins timides qu’en 13 ans. L’autorité à cet âge est déjà très importante. » (Gilles Ermani)

Ad nauseum... http://www.footcitoyen.org/v2/article.php3?id_article=267 A-mort-l-arbitre.jpg

Et aussi :

Trois arbitres se sont fait violemment agresser ce week-end dans le Var, au terme d’une rencontre anodine, sans enjeu, ni problèmes visibles. Récit d’une montée de violence apparemment venue de nulle part.

http://www.footcitoyen.org/v2/article.php3?id_article=259


Alors qu’il regardait le match entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais au stade Vélodrome, le 21 mai dernier, Franck Fillat, l’un des trois arbitres agressés dans le Var, a subi de nouvelles provocations de la part de quelques supporters qui l’avaient reconnu. C’était la goutte d’eau de trop, celle qui l’a décidé à arrêter l’arbitrage. Franck Fillat revient sur ce nouvel incident et explique à Foot Citoyen son ras-le-bol.

http://www.footcitoyen.org/v2/article.php3?id_article=298


Un jeune arbitre est en réanimation après s'être violemment fait frapper à la carotide à l'issue d'un match amateur.

Depuis le début du championnat amateur 2006-2007, pas moins de cinq arbitres ont été agressés sur les stades de l'île.

- le 15/11/2006 - 21h30

http://aliceadsl.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,3355362-VU5WX0lEIDUzNg==,00-trois-arbitres-foot-amateurs-agresses-.html

Foot citoyen ? Bon courage les gars !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Respect des règles
commenter cet article

commentaires

potagepekinois 06/11/2007 18:14

C'est tout de même rigolo que le sport ayant les règles les plus simples soit le sport où il y a le plus de triche et de menace à l'encontre des arbitres. C'est aussi le seul sport où l'on peut reculer autant que l'on veut et le sport où il y a le plus de matchs nuls...
Il y a quelques années (très peu) il y avait eu une tentative en Ligue 1 : comme pour le rugby des micros avaient été placés sur les arbitres de champ pour que le spectateur puisse comprendre un peu ce qu'il se passe. Les joueurs parlaient si mal qu'ils ont vite arrêté...

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche