Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 14:34
Je reviens avec bonheur à la lecture de "Contre le sport" de Gustav Caroll, que je vous avais signalé, il y a un moment déjà. Je vous joins un passage que j'appellerai "une autre conception de la rivalité."
Z.Z

"Le jeu au contraire du sport consiste à choisir ses adversaires, à les choisir pour l'amusement et la surprise attendus de la rencontre. Mais le jeu tourné en sport, les règles de la sournoisirie en place, n'importe quel sportif peut rencontrer n'importe quel sportif, ou plutôt ne pas le rencontrer, ne pas lui parler, ne pas le reconnaître. L'adversaire devient un rival plus ou moins anonyme qui ne sera jamais rien d'autre, enfermé dans cette anonymat et cette rivalité, à peine un être humain, un obstacle sur le parcours de la compétition.
Joseph Roth rappelle une autre conception de la rivalité1, basée sur la rencontre et la conviction que le plus intéressant, dans le jeu, qu'il soit une activité physique ou non, c'est l'autre, son commerce, son adresse, son intelligence, son corps et sa tête. Le sport retourne toutes ces choses et ne laisse plus que la compétition, la volonté de gagner pour gagner, l'idée d'une gloire éternelle du champion, l'effacement de l'adversaire, l'absence de rencontre, l'enfermement dans un corps qui n'a qu'une solution, gagner ; et la bêtise, la rage ou la folie qui guette dans tout enfermement." 
(p 75)


1. Dans "La marche de Radetzky" Roth raconte comment, avant l'avènement du chronomètre, les joueurs d'échecs se rencontraient, pour de bon, cette fois, autour de l'échiquier.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche