Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 16:58
Ah l'avenir merveilleux du sport... En totale harmonie avec le rêve totalitaire le plus parfait déjà décrit par H.G Wells dans Le meilleur des mondes. Ce que les politiciens n'osent pas décider, le monde du sport le fait. L'écran a-politique fonctionnent à merveille. Tout est permis !
Z.Z

Des athlètes trafiqués qui vont faire péter les chronos.

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-05-26/bientot-le-dopage-genetique/920/0/345162

Imaginez des sportifs dont les cellules et les gènes auraient été modifiés pour améliorer leurs performances musculaires, les rendre plus puissants, plus rapides et plus endurants. Science-fiction ? Theodore Friedman, directeur du programme de thérapie génique de l’université de San Diego, jure le contraire. « Ce sera inévitable, dans un futur proche. C’est une question d’années, pas de décennies. »« Les AGM existent peut-être déjà. Techniquement, c’est accessible. Et pas plus cher que les procédés actuels. Rien ne permet de penser que ça ne se fera pas. » On les appelle « AGM »-athlètes génétiquement modifiés. Gérard Dine, professeur de biotechnologie à l’Ecole centrale, en est lui aussi convaincu :

Dans un documentaire diffusé en juillet 2008 sur la chaîne allemande ARD, un médecin chinois proposait à l’un des journalistes, soi-disant entraîneur de natation, un traitement à base de cellules souches. « Le traitement est sain, affirmait le médecin. Il renforce les fonctions pulmonaires. Cela prend deux semaines. Je recommande quatre injections par intraveineuse. » Coût : 19 000 euros.

Les protocoles ont déjà été testés avec succès. « Une souris génétiquement modifiée était capable de courir six fois plus longtemps que les autres », raconte Gérard Dine. Des essais humains sont actuellement réalisés, à des fins thérapeutiques, pour soigner des maladies incurables. Plusieurs centaines d’équipes travailleraient sur le sujet. « Nous savons que certains scientifiques ont été sondés par des membres de la communauté sportive », confiait en juin 2008 Arne Ljungvist, le vice-président de l’Agence mondiale antidopage. Ulrike Spitz, de l’agence allemande antidopage, prend également le risque au sérieux. : « Nous ne savons pas si certains athlètes sont déjà dopés de la sorte. Mais cela pourra devenir une grande menace pour le sport. »

Génétiquement modifié, un athlète pourrait repousser très loin les limites de la performance. « Nous pourrions voir des footballeurs courir plus vite et plus longtemps, frapper plus fort, sauter 3 mètres en hauteur ! » soutient Gérard Dine. Le dopage de l’AGM serait indétectable, sauf à réaliser une biopsie. Et « la prolifération pourrait se révéler cancéreuse ». Mais la peur des effets secondaires n’a jamais freiné les tricheurs dans le sport de haut niveau...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Potion magique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche