Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 17:15
Le football est en effet totalitaire puisqu'il occupe toutes les dimensions de la société et lui donne sens. Ici, l'exemple du footballeur espagnol.
Z.Z

http://stephaneparede.vox.com/library/post/lexemple-du-footballeur.html
pour l'article original, c'est ici : http://www.pascualserrano.net/noticias/el-ejemplo-del-futbolista

Samedi dernier, 30  mai, un quotidien national espagnol a consacré deux pleines pages à un reportage sur le petit village de la Mancha [1] où j’habite. La raison en est que de ce même village est natif un brillant footballeur du F.C. Barcelone qui, aux dires de ce quotidien, est le meilleur footballeur de toute l’Espagne.

Inutile de préciser qu’au cours des jours précédents étaient déjà passés par notre village - lequel ne compte guère plus de mille habitants - toutes les chaînes de télévision nationales et, bien entendu, tous les médias régionaux, tous attirés par le même sujet. Parmi les témoignages recueillis par le journaliste on trouve celui du conseiller municipal en charge de la Culture, un brillant ingénieur en astrophysique du Centre Supérieur de la Recherche Scientifique qui, durant une longue période, a travaillé pour la NASA.

Nous avions donc un ingénieur astronome de la NASA dont tout l’intérêt, aux yeux de la presse, consistait dans le fait qu’il pouvait faire une déclaration à propos d’un footballeur. Nous aurions pu avoir, tout aussi bien, un éminent chirurgien ou un brillantissime poète, peut-être même un Prix Nobel, pour nos médias, leur mérite  se borne aux commentaires qu’ils sont susceptibles de faire au sujet d’un joueur de football. Or il se trouve, de fait, que, dans notre commune habite également un peintre expressionniste de  renom international lequel,  du moment qu’il ne formule aucun avis à propos du football, ne présente pas le moindre intérêt pour élever en dignité notre village.

 Evidemment il n’est pas dans mon intention de mégoter sur le talent et le mérite du footballeur en question. Dans notre village, les gens sont très fiers de lui parce qu’il a fait devenir célèbre le nom de notre bourgade,  même s’il est vrai que je suis incapable de comprendre à quoi peut bien servir la célébrité.  Toujours je préfèrerai un village doté d’infrastructures de qualité et d’une population honnête plutôt que de célébrité, mais peut-être est-ce là une opinion toute personnelle et sans intérêt.

Prendre conscience de cette calamité : qu’un système social consacre des milliers de fois plus d’argent à un joueur de football plutôt qu’à, par exemple, un Prix Nobel de médecine, c’est déjà un crève-cœur. Mais ce qui, pour moi, est totalement affligeant c’est de constater que les ingénieurs de la NASA n’intéressent les médias que s’ils parlent de football. Nul besoin de préciser qu’à  l’école du village aucun enfant ne peut comprendre à quoi ça sert d’étudier et d’apprendre si ce qui compte le plus aux yeux de leur  société et dans ses médias c’est la capacité de taper dans un ballon, chose qu’ils font tous les  jours, à la récréation et dans la cour, mais pas dans la salle de classe.

Un de ces jours, si on découvre un excellent régatier à Lanzarote [3],  vous verrez que les journalistes se précipiteront pour interviewer José Saramago [2]  et connaître ses impressions sur ce sportif.

[1] La Mancha : région d’Espagne, au sud-est de Madrid, dont les principales villes sont Tolède, Ciudad Real, Cuenca, Albacete…
[2] José de Sousa Saramago, écrivain et journaliste portugais, à ce jour l'unique auteur lusophone à avoir reçu le Prix Nobel de littérature…
[3] José Saramago a publié, entre 1994 et 1998, Cuadernos de Lanzarote (5vol.) [Cahiers de Lanzarote]. Lanzarote est une île de l'Océan Atlantique, face aux côtes africaines et appartenant à l'archipel des îles Canaries.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article

commentaires

Z.Z 12/06/2009 20:30

Et quand j'entends le mot "culture", je sors mon revolver... Vive les hommes forts ! Tu as raison Wal

Wal 12/06/2009 19:38

Oui, mais en vrai, je suis sûr que l'auteur est aigri depuis qu'enfant, le futur super joueur de foot lui pourrissait toutes ses récrés en l'empêchant de toucher la balle.

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche