Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 19:29

J'ai reçu ça d'un site ami

La bise

Zinedine Z.

 

 

http://grouchos.org/090106sifflet.htm

Pour ce Dakar 2012, il n'a pas fallu attendre longtemps pour compter un mort de plus pour la nouvelle session de ce rallye où, scandale ! les vaches peuvent errer en toute liberté et sans enclos (le lecteur trouvera un article de presse ci-dessous). Dakar-2012.jpg« S’engager sur le Dakar, c’est dans une certaine mesure escalader son Everest, boucler son tour du monde à la voile ou à la rame. Le podium d’arrivée représente un défi d’exception, parfois celui d’une vie ». ASO ne croit pas si bien dire ! Les « valeurs » du Dakar ? Prendre des risques, aller jusqu'à sacrifier sa vie pour arriver sur le podium en premier. Il n'y a pas trente six mille formes de compétition comme peuvent le prétendre des éducateurs sportifs ou des professeurs de sport un peu niais; il n'y en a qu'une seule : celle qui abime les concurrents dans une logique mortifère. C'est cela le sport.

« C'est un vrai drame, dit Etienne Lavigne, le patron d'ASO. C'est un garçon que nous connaissions bien. Il y a beaucoup d'émotion ce soir au bivouac. C'est dur de repartir demain. Mais c'est le plus grand hommage à lui faire. La compétition continue ». Le cynisme de circonstance sous forme de ritournelle est toujours, lui aussi, au rendez-vous. Au nom du fric, la compétition doit continuer. Ce genre d'« accident » est tellement logique que l'émotion passera bien vite pour ne plus embêter les bivouaqueurs. Et puis pourquoi « le plus grand hommage » qui pourrait être rendu aux morts du Dakar, ne serait-il pas d'arrêter cette course absurde ? Des morts, il y en a eu puisque nous en sommes dorénavant à 59.

L'entreprise ASO présente son produit (le spectacle d'une course sportive autos-motos) comme « une aventure humaine incomparable ». Vanter sa marchandise de pareille sorte est de bonne guerre capitaliste mais sous la surface des choses, le mode de production recèle toujours une saveur barbare : l'édition 2012 de ce rallye-raid en est encore une preuve s'il en fallait! De même, que penser du langage de la marchandise dont Lavigne est le représentant, lorsqu'il s'agit « (...) des concurrents amateurs, souvent venus réaliser un rêve (...) » ? Ou encore que « le Dakar est par nature attiré vers l’inconnu » ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche