Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 17:46
Qu'est-ce qui fait que nous acceptons sans réagir qu'autant de pognon aille dans le sport, et le foot en particulier ? Notre désenchantement et notre harassement nous conduisent-ils à ne plus espérer que des divertissements pour nous abrutir ou nous oublier au sein des foules anonymes ? Peux-t-on encore une fois paraphraser Marx ?
"La misère sportive est, d'une part, l'expression de la misère réelle, et, d'autre part, la protestation contre la misère réelle. Le sport est le soupir de la créature accablée par le malheur, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'une époque sans esprit. C'est l'opium du peuple."
Deux infos tirées du Canard de cette semaine.
Zinedine Z.



Grand-stade-Lyon.jpg

clubs subventions

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ballon 17/12/2009 20:12


Te voilà désenchanté et harassé ? Oh.


Zinedine Z. 17/12/2009 20:54


ça ira mieux dans deux jours. A ce propos, pas de nouvelles de la maîtresse, j'essaie de la rappeler ce soir


Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche