Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 16:23
Repost 0
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 12:58

On nous dit "l'argent pourrit le sport qui est avant tout neutre et/ou populaire" Foutaises hypocrites ! Les faits sont têtus, les jeunes se footent sur la gueule même dans le sport amateur. Il va falloir trouver d'autres raisons...

Bises

Zinedine Z.

 

 

 

En avril 2014, un jeune arbitre de touche était violemment frappé lors d’un match de football. Cinq jeunes ont été condamnés à de la prison avec sursis.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/13/Violences-sur-le-stade-du-sursis-pour-les-agresseurs-2781918

Deux années sont passées, l'émoi est retombé. Mais le jeune arbitre de touche violemment frappé le porte encore dans sa chair.

Mardi dernier, cinq jeunes joueurs de football, tous mineurs au moment des faits, étaient convoqués au tribunal pour enfants. La très longue audience se solde par des peines de prison avec sursis.

Dans l'attente d'un éventuel appel du parquet

Cinq minutes avant la fin du match, alors que l'ambiance est déjà électrique, tout bascule. L'arbitre de touche est dans le collimateur. Il est coursé et frappé. Violemment. Un joueur de Cap Ouest prend même son élan avant de le frapper.

Penalty dans la tête

« Aujourd'hui, il rejoue au football mais il ne veut plus arbitrer. Il n'a toujours pas de réponse à ce qui c'est passé. Pourquoi a-t-il été frappé avec une telle violence. Ils ne se connaissaient même pas. Il n'y avait pas de contentieux entre ces deux équipes. Si lui rejoue, c'est compliqué pour toute la famille. Son père ne peut plus remettre un pied dans un stade, et sa mère le suit pas à pas pour toutes les rencontres. »

Excuses et regrets

« Les joueurs qui ont frappé ont expliqué lors de l'audience qu'ils ne comprenaient pas comment ils en étaient arrivés là. Ce qui apparaît comme le vrai déclencheur, c'est ce moment où l'arbitre siffle la fin du match et où certains lèvent les bras en disant " On a gagné " »

Énervement

« Ce n'est pas apparu lors de l'audience », indique une partie civile. « En fait, ce sont des joueurs qui ont vécu avec certaines images comme le coup de boule de Zidane lors de la Coupe du Monde où les joueurs qui refusent de monter dans le bus en Afrique du Sud », explique Me Dia, défenseur d'un des joueurs. « Ils se sont excusés, ils ont tous regretté cette violence. »

10.000€

Les protagonistes sont désormais dans l'attente de la position du parquet qui avait demandé des peines de prison ferme : appel ou pas appel ? Le délai expire vendredi.

Encore un

La justice se penchera de nouveau sur ce dossier dans les mois qui viennent, mais au tribunal correctionnel. C'est là que devra s'expliquer le seul joueur majeur au moment des faits.

Emmanuel Coupaye
Violences populaires sur stade amateur
Repost 0
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 15:19

Oui, quel sport ?

Bises

Z.Z

 

 

Quel sport ?
Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 13:42

Est-ce que les commissaires du tour ont bien regardé partout pour dénicher les moteurs dans les vélos ?

Bises

Z.Z

 

 

Jamais trop jeune...
Repost 0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 15:32

Glop glop ! :-))

Merci Zep !

Bises

Zinedine Z.

http://zepworld.blog.lemonde.fr/2016/07/06/guerre-2-0/

 

Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Le foot, c'est la guerre
Repost 0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 15:20

Ni ici ni ailleurs ! Le foot, les JO, on en veut pas, ça nous broute !

Que faut-il faire pour qu'ils le comprennent ? Pour l'instant, une manif ce vendredi à St-Denis. Vendredi 10 juin à 18h, Place de la Résistance à Saint Denis (Métro Porte de Paris)

Bises

Zinedine Z.

 

L’Euro pas sur notre dos !

https://paris-luttes.info/manifestation-l-euro-pas-sur-notre-6034

Mobilisation unitaire Vendredi 10 juin à Saint-Denis contre les impacts de l’Euro sur la ville.

À l’appel de : UL SUD-SOLIDAIRES Saint-Denis, Droit Au Logement (DAL),
Centre social Attiéké, Réseau Solidarité Logement, Ministère des Bonnets d’Ane, collectif Pas d’Enfant À La Rue, MRAP, AL, CGA, NPA

 

L’Euro pas sur notre dos !
 
Le 10 Juin 2010, l’Euro 2016 va démarrer à Saint-Denis …
 
Si l’Euro 2016, c’est 1,7 milliard d’euros de dépense net, soit ce que représente la construction de dizaine de milliers de logements, qui permettraient de loger les milliers de demandeurs-euses de logements sociaux, de rénover les batiments scolaires insalubres , de construire des équipement scolaires pour enfants, voire tout simplement d’embaucher des enseignant-es et d’améliorer les services publiques dans nos quartiers
 
Si l’Euro 2016, des milliers d’expulsés sans relogement dans le secteur de Saint-Denis, parce que les les hôtels sont réservés pour le public de la Coupe d’Europe…

Si l’Euro 2016, ce sont des élèves privés d’installation sportives comme les élèves de la classe foot du collège de Geyter

Si l’Euro 2016, ce n’est pas une "fête populaire", mais la construction d’un "mur" pour séparer physiquement les supporters de la population dionysienne ou encore un parc de la Légion d’honneur dénaturé et confisqué aux habitant-e-s pendant la durée de l’événement...

Si l’Euro 2016, c’est l’exclusion des plus pauvres des logements du centre-ville avec la rénovation et la gentrification des quartier gare et porte de Paris... 

Si l’Euro 2016, c’est une trentaine de caméras de vidéosurveillance installées dans le centre, qui n’assureront pas la sécurité mais bien la surveillance des habitant-e-s… Si c’est l’arrivée de milliers de policiers et de police privée dans la ville avec les conséquences que l’on connait : contrôle au faciès, arrestations arbitraires, tensions, limitation des déplacements…
 
Si l’Euro 2016, c’est le risque pour les femmes de se faire harceler dans la rue, dans les transports, agresser et violenter comme ça à toujours été le cas dans ces grands événements (Coupes du monde de football, fête de Bayonne, festival Rock de Stockolm…). Si c’est la concentration de milliers d’hommes dans la fan zone du parc de la légion d’honneur et toute la pression que cela représente pour les femmes autour…
 
Si l’Euro 2016, c’est des profits pour les sponsors (Coca-Cola, McDdo, Turkish Airlines, Adidas, Kronembourg) et presque aucune embauche d’habitant-e-s de la ville …
 
…. alors pour nous c’est NON !
L’Euro pas sur notre dos !
 
En plein mouvement social contre la loi travail et son monde :
Résistons, rassemblons-nous !
Vendredi 10 juin à 18h, Place de la Résistance à Saint Denis (Métro Porte de Paris)

À l’appel de : UL SUD- SOLIDAIRES SAINT-DENIS, DROITAU LOGEMENT(DAL),
CENTRE SOCIAL ATTIÉKÉ, RÉSEAU SOLIDARITÉ LOGEMENT, MINISTERE DES BONNETS D’ANE, COLLECTIF PAS D’ENFANTÀ LA RUE, MRAP, AL, CGA, NPA

P.-S.

Pour écouter la réunion publique de présentation des impacts de l’euro 2016 à Saint Denis :

Repost 0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 17:19

Une émission sur radio libertaire, samedi dernier.

A propos du livre de Marc Perelman, Smart Stadium chez nos camarades de l'échappée.

A écouter ici : http://media.radio-libertaire.org/backup/17/samedi/samedi_1330/samedi_1330.mp3

Bises

Zinedine Z.

 

http://www.lechappee.org/sites/default/files/styles/couverture-fiche/public/ouvrages/smart_stadium.jpg

http://www.lechappee.org/smart-stadium

 

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 14:54

Salut aux Grouchos !

Bises

Zinedine Z.

 

La terreur des attentats islamistes contre le journal Charlie hebdo et contre l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris a éclipsé (à juste raison) la mort d'un motard sur l'édition de 2015.Afficher l'image d'origine
Pour celle de 2016 ce n'est plus trop le cas. La commémoration spectaculaire de ces attentats (et de ceux du 13 novembre 2015) ce dimanche 10 janvier 2016 sur la place de la République n'empêche pas de constater que ASO (Amaury Sport organisation, le propriétaire du rallye-raid) continue de produire ses blessés et ses morts, en même temps que son classement dérisoire et ses « magnifiques » images.
Mais bien sûr, ce tout dernier mort du « Dakar » ne pouvait rester sans incidence médiatique. Sur cette course, l'écho est fort quand il s'agit d'un pilote, beaucoup moins lorsqu'il s'agit de badauds. D'autant plus s'ils ne sont que blessés; même grièvement, même si un enfant de 10 ans est concerné.
Les victimes de ce rallye-raid (badauds ou simples passant qui ont eu le malheur de croiser cette caravane de la mort) n'ont jamais ou presque le droit d'être nommés. Pourquoi ? Est-ce parce qu'ils ne sont rien vis-à-vis de ces « héros » motorisés (dronés, électronisés) ?
En tout cas la série macabre se poursuit avec la bénédiction du service publique audiovisuel de France Télévision...

(janvier 2016)

http://grouchos.org/090106sifflet26.html

Lire aussi :

https://padak.wordpress.com/

 

Repost 0
Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:41

Merci aux Grouchos !

Bises

Zinedine Z.

 

Ian Flanders est l'une des dernières star du base-jump à s'être crashé ce 23 jullet (2015) lors d'une compétition en Turquie. Son parachute s'est emmêlé autour de ses jambes au moment de l'ouverture. On pourra toujours dire, là aussi, qu'il s'agit d'un accident...

http://grouchos.org/070509blessures.html

 

Alors qu’il essayait de déclencher son parachute, celui-ci s’est emmêlé et a provoqué la chute du trentenaire. Une chute filmée par la télévision locale et diffusée par CBS. Rapidement, les secours lui sont venus en aide. Mais trop tard. Ian Flanders était déjà mort. Il est le 264e base jumper à mourir en pratiquant cette discipline dangereuse qui consiste à sauter dans le vide depuis un point fixe. «Le base jump et surtout ceux qui pratiquent le wingsuit meurent plus que dans n’importe quel autre sport. Il n’y a pas un mois sans que l’un d’eux ne meurent», a déclaré à CBS le journaliste spécialisé Grayson Schaffer.

http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Filme-en-train-de-mourir-Le-saut-fatal-d-un-base-jumper-804388



En contre-point, il s'agirait d'envisager la logique mortifière à l'oeuvre en pareil cas. Sachant que «l'extrême» devient le lot commun des différentes pratiques au sein de l'institution sportive.

Voici un nouvel échantillon inédit témoignant de cette pratique funeste. Ces suicides jouissifs s'étallent sur la période 2002-2015 :

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 20:06

Mais dites-moi, ça s'enchaîne en cascade ces histoires de gros sous malhonnêtement gagnés ! Est-ce que tout ça serait lié ou quoi ?

Bises

Zinedine Z.

 

Les nuages noirs s’accumulent au-dessus de Nike

A la périphérie de la ville américaine de Beaverton, dans l’Etat de l’Oregon, le siège social de Nike a dû être le théâtre de réunions tendues ces derniers jours. Car les mauvaises nouvelles se sont accumulées, en une semaine, pour le célèbre équipementier. La première est venue mercredi 27 mai, avec l’arrestation, dans le cadre d’une enquête américaine, de plusieurs responsables de la FIFA, sur fond de forts soupçons de corruption. Et si la Fédération internationale a monopolisé les titres dans la presse, la firme à la virgule n’est pas pour autant épargnée.

Dans l’acte d’accusation dévoilé aux médias et au public, le 27 mai, le département américain de justice mentionne que « certains faits sont liés à la sollicitation et à la réception de pots-de-vin et de dessous de table, en connexion avec le sponsoring de la Confédération brésilienne de football (CBF), par un important équipementier sportif américain ». Le document des enquêteurs évoque une société américaine partenaire de la CBF depuis 1996. Nike n’est pas nommément citée, mais c’est tout comme.

Lire aussi : FIFA : le Brésil, épicentre du scandale

Équipementier de la Seleçao, Nike aurait, selon des documents judiciaires cités par l’agence de presse américaine Bloomberg News, versé 40 millions de dollars (35,5 millions d’euros) sur un compte bancaire suisse appartenant à un responsable d’une entreprise négociant des droits marketing au Brésil. Toujours selon l’agence, une partie de cette somme aurait ensuite été versée à un haut dirigeant de la FIFA et à un dirigeant du football brésilien.

Une semaine plus tard, mercredi 3 juin, après le séisme de la FIFA, les dirigeants du groupe ont dû encaisser une réplique sur le terrain d’un autre sport qui leur est cher, l’athlétisme. L’entraîneur américain Alberto Salazar, ancienne star du marathon dans les années 1980 et désormais à la tête du Nike Oregon Project (NOP), est au centre d’une enquête de l’Usada, l’agence antidopage américaine, d’après un documentaire diffusé sur la chaîne BBC.

Soupçons de dopage

L’ancien adjoint de Salazar, Steve Magness, a notamment assuré à la chaîne avoir pu voir un document montrant les niveaux sanguins du coureur américain Galen Rupp, vice-champion olympique du 10 000 mètres aux Jeux de Londres, en 2012. Selon M. Magness, Galen Rupp a bénéficié d’une « prescription de testostérone ». Alberto Salazar et Galen Rupp ont démenti toute pratique illégale, comme le double champion olympique de Londres, le Britannique Mo Farah, qui a rejoint cette structure d’entraînement en 2011. Mais deux anciens coureurs du groupe d’entraînement ont témoigné, affirmant qu’Alberto Salazar essayait d’obtenir des autorisations à usage thérapeutique pour contourner le règlement antidopage.

Lancé en 2001 par Nike, le NOP avait à l’origine pour but de relancer le niveau des coureurs américains, et de mettre en avant la pratique de la course à pied. L’Usada n’a pas confirmé ni infirmé avoir ouvert une enquête sur M. Salazar, mais le Nike Oregon Project suscite l’attention du milieu de l’athlétisme et des médias depuis plusieurs années.

Voilà en tout cas une nouvelle « publicité » négative dont se serait bien passé Nike. D’autant plus que le groupe avait déjà été critiqué par de nombreux athlètes pour avoir signé, en début d’année, un contrat avec le sprinteur américain Justin Gatlin.

Suspendu à deux reprises au cours de sa carrière pour des faits de dopage qu’il a toujours niés, Justin Gatlin, auteur de la meilleure performance mondiale de l’année en 9 s 74 au meeting de Doha le 15 mai, est au sommet de sa forme à 33 ans et suscite de nombreuses suspicions. Après avoir arrêté de sponsoriser le sprinteur alors qu’il avait été suspendu quatre ans pour un contrôle positif à la testostérone, Nike a signé un nouveau partenariat avec lui en début d’année.

La guerre commerciale impitoyable avec les autres équipementiers explique sûrement ce revirement, alors que Gatlin est vu comme le principal opposant à la star jamaïquaine Usain Bolt, athlète vedette du concurrent Puma. Dans cette semaine noire, ne manquerait plus que la justice s’intéresse aux conditions d’attribution du Mondial d’athlétisme 2021 à Eugene, dans l’Oregon, c’est-à-dire sur les terres historiques de Nike. L’IAAF, la Fédération internationale d’athlétisme, avait annoncé sa décision en avril, sans avoir fait, au préalable, un appel public à candidatures, ce qui avait suscité la colère des Européens.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche