Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 09:42

Ici, nous ne pensons pas que les athlètes russes ne soient pas les seuls méchants tricheurs. Cette révélation illustre un système bien rôdé que les autres nations, y compris américaines et européennes, savent très bien utiliser. Dans la nouvelle "guerre froide" actuelle contre la Russie de Poutine, cet aveu, vient bien des Etats-Unis...

Bises

Zinedine Z.

 

Ayant lui-même élaboré un «cocktail» de trois stéroïdes anabolisants – méténolone, trenbolone Afficher l'image d'origineet oxandrolone – mélangés à du whisky pour les hommes et à du vermouth pour les femmes, Rodchenkov les administrait à des dizaines de sportifs. Et pendant la nuit, le docteur et son équipe échangeaient ensuite les échantillons d’urine «sale» contre de l’urine «propre», récoltée des mois plus tôt. L’opération, digne d’un film d’espionnage, se déroulait dans les locaux mêmes du laboratoire antidopage de Sotchi : à travers une petite trappe dans le mur, dissimulée de jour par un placard, les échantillons scellés étaient évacués vers la pièce voisine, dans laquelle des agents du FSB procédaient à la substitution d’urine, en décapsulant les flacons supposément inviolables. Rodchenkov assure qu’une centaine d’échantillons ont ainsi été trafiqués pendant les Jeux.

http://www.liberation.fr/sports/2016/05/13/dopage-le-bilan-tres-positif-des-russes-a-sotchi_1452435

Publié par Zinedine Z.
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 17:19

Une émission sur radio libertaire, samedi dernier.

A propos du livre de Marc Perelman, Smart Stadium chez nos camarades de l'échappée.

A écouter ici : http://media.radio-libertaire.org/backup/17/samedi/samedi_1330/samedi_1330.mp3

Bises

Zinedine Z.

 

http://www.lechappee.org/sites/default/files/styles/couverture-fiche/public/ouvrages/smart_stadium.jpg

http://www.lechappee.org/smart-stadium

 

Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 20:30

Non aux Jeux Olymfric ! Comme on disait contre la candidature de Paris 2012.

Merci au Canard Enchaînée

Bises

Zinedine Z.

Paris 2024 : déjà plein de thunes
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 14:54

Salut aux Grouchos !

Bises

Zinedine Z.

 

La terreur des attentats islamistes contre le journal Charlie hebdo et contre l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris a éclipsé (à juste raison) la mort d'un motard sur l'édition de 2015.Afficher l'image d'origine
Pour celle de 2016 ce n'est plus trop le cas. La commémoration spectaculaire de ces attentats (et de ceux du 13 novembre 2015) ce dimanche 10 janvier 2016 sur la place de la République n'empêche pas de constater que ASO (Amaury Sport organisation, le propriétaire du rallye-raid) continue de produire ses blessés et ses morts, en même temps que son classement dérisoire et ses « magnifiques » images.
Mais bien sûr, ce tout dernier mort du « Dakar » ne pouvait rester sans incidence médiatique. Sur cette course, l'écho est fort quand il s'agit d'un pilote, beaucoup moins lorsqu'il s'agit de badauds. D'autant plus s'ils ne sont que blessés; même grièvement, même si un enfant de 10 ans est concerné.
Les victimes de ce rallye-raid (badauds ou simples passant qui ont eu le malheur de croiser cette caravane de la mort) n'ont jamais ou presque le droit d'être nommés. Pourquoi ? Est-ce parce qu'ils ne sont rien vis-à-vis de ces « héros » motorisés (dronés, électronisés) ?
En tout cas la série macabre se poursuit avec la bénédiction du service publique audiovisuel de France Télévision...

(janvier 2016)

http://grouchos.org/090106sifflet26.html

Lire aussi :

https://padak.wordpress.com/

 

Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 19:44

Je vous signale ici que nous avons des ami-e-s américains. Tous les étatsuniens (quel mot affreux!) ne sont pas décérébrés car certains revendiquent et affichent leur dégoût du sport et de la compétition. Sports suck ! Le sport nous pompe ! Le sport nous les brise !

Bon, il faut être anglophone, mais ce n'est pas une langue très soutenue ici :

Club international des "Je déteste le sport"

Dédié à l'éradication du sport

et à l'emprisonnement des fans de sport (bon, ça, ils le font eux-mêmes chaque fois qu'ils vont se mettre en cage dans un stade)

c'est ici : sportssuck.org/

Revolution Now!Bises

Zinedine Z.

 

 

We are not unreasonable or intolerant people. We are your neighbors and friends and relatives. We are completely normal people who live completely ordinary lives except for one thing: we cannot understand the attraction or value of sports. Don't misunderstand us; we believe in fitness and enjoy staying healthy. There's nothing wrong with a neighborhood softball game, working out at the gym, or shooting hoops in the driveway. But we think there is something wrong when people base their lives on the outcome of a game. We think there is something wrong when grown men collect baseball cards. We think there is something wrong when people are willing to pay for the opportunity to watch other people play and have fun. We think there is something wrong when people think we're weird because we don't watch sports. And we especially think there's something wrong when our favorite TV show is interrupted for a *&@!^%$#@!! sporting event!!! This site is dedicated to free-thinking people everywhere who have enough self-assurance to resist the influence of the common herd.

30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:41

Merci aux Grouchos !

Bises

Zinedine Z.

 

Ian Flanders est l'une des dernières star du base-jump à s'être crashé ce 23 jullet (2015) lors d'une compétition en Turquie. Son parachute s'est emmêlé autour de ses jambes au moment de l'ouverture. On pourra toujours dire, là aussi, qu'il s'agit d'un accident...

http://grouchos.org/070509blessures.html

 

Alors qu’il essayait de déclencher son parachute, celui-ci s’est emmêlé et a provoqué la chute du trentenaire. Une chute filmée par la télévision locale et diffusée par CBS. Rapidement, les secours lui sont venus en aide. Mais trop tard. Ian Flanders était déjà mort. Il est le 264e base jumper à mourir en pratiquant cette discipline dangereuse qui consiste à sauter dans le vide depuis un point fixe. «Le base jump et surtout ceux qui pratiquent le wingsuit meurent plus que dans n’importe quel autre sport. Il n’y a pas un mois sans que l’un d’eux ne meurent», a déclaré à CBS le journaliste spécialisé Grayson Schaffer.

http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Filme-en-train-de-mourir-Le-saut-fatal-d-un-base-jumper-804388



En contre-point, il s'agirait d'envisager la logique mortifière à l'oeuvre en pareil cas. Sachant que «l'extrême» devient le lot commun des différentes pratiques au sein de l'institution sportive.

Voici un nouvel échantillon inédit témoignant de cette pratique funeste. Ces suicides jouissifs s'étallent sur la période 2002-2015 :

17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 20:06

Mais dites-moi, ça s'enchaîne en cascade ces histoires de gros sous malhonnêtement gagnés ! Est-ce que tout ça serait lié ou quoi ?

Bises

Zinedine Z.

 

Les nuages noirs s’accumulent au-dessus de Nike

A la périphérie de la ville américaine de Beaverton, dans l’Etat de l’Oregon, le siège social de Nike a dû être le théâtre de réunions tendues ces derniers jours. Car les mauvaises nouvelles se sont accumulées, en une semaine, pour le célèbre équipementier. La première est venue mercredi 27 mai, avec l’arrestation, dans le cadre d’une enquête américaine, de plusieurs responsables de la FIFA, sur fond de forts soupçons de corruption. Et si la Fédération internationale a monopolisé les titres dans la presse, la firme à la virgule n’est pas pour autant épargnée.

Dans l’acte d’accusation dévoilé aux médias et au public, le 27 mai, le département américain de justice mentionne que « certains faits sont liés à la sollicitation et à la réception de pots-de-vin et de dessous de table, en connexion avec le sponsoring de la Confédération brésilienne de football (CBF), par un important équipementier sportif américain ». Le document des enquêteurs évoque une société américaine partenaire de la CBF depuis 1996. Nike n’est pas nommément citée, mais c’est tout comme.

Lire aussi : FIFA : le Brésil, épicentre du scandale

Équipementier de la Seleçao, Nike aurait, selon des documents judiciaires cités par l’agence de presse américaine Bloomberg News, versé 40 millions de dollars (35,5 millions d’euros) sur un compte bancaire suisse appartenant à un responsable d’une entreprise négociant des droits marketing au Brésil. Toujours selon l’agence, une partie de cette somme aurait ensuite été versée à un haut dirigeant de la FIFA et à un dirigeant du football brésilien.

Une semaine plus tard, mercredi 3 juin, après le séisme de la FIFA, les dirigeants du groupe ont dû encaisser une réplique sur le terrain d’un autre sport qui leur est cher, l’athlétisme. L’entraîneur américain Alberto Salazar, ancienne star du marathon dans les années 1980 et désormais à la tête du Nike Oregon Project (NOP), est au centre d’une enquête de l’Usada, l’agence antidopage américaine, d’après un documentaire diffusé sur la chaîne BBC.

Soupçons de dopage

L’ancien adjoint de Salazar, Steve Magness, a notamment assuré à la chaîne avoir pu voir un document montrant les niveaux sanguins du coureur américain Galen Rupp, vice-champion olympique du 10 000 mètres aux Jeux de Londres, en 2012. Selon M. Magness, Galen Rupp a bénéficié d’une « prescription de testostérone ». Alberto Salazar et Galen Rupp ont démenti toute pratique illégale, comme le double champion olympique de Londres, le Britannique Mo Farah, qui a rejoint cette structure d’entraînement en 2011. Mais deux anciens coureurs du groupe d’entraînement ont témoigné, affirmant qu’Alberto Salazar essayait d’obtenir des autorisations à usage thérapeutique pour contourner le règlement antidopage.

Lancé en 2001 par Nike, le NOP avait à l’origine pour but de relancer le niveau des coureurs américains, et de mettre en avant la pratique de la course à pied. L’Usada n’a pas confirmé ni infirmé avoir ouvert une enquête sur M. Salazar, mais le Nike Oregon Project suscite l’attention du milieu de l’athlétisme et des médias depuis plusieurs années.

Voilà en tout cas une nouvelle « publicité » négative dont se serait bien passé Nike. D’autant plus que le groupe avait déjà été critiqué par de nombreux athlètes pour avoir signé, en début d’année, un contrat avec le sprinteur américain Justin Gatlin.

Suspendu à deux reprises au cours de sa carrière pour des faits de dopage qu’il a toujours niés, Justin Gatlin, auteur de la meilleure performance mondiale de l’année en 9 s 74 au meeting de Doha le 15 mai, est au sommet de sa forme à 33 ans et suscite de nombreuses suspicions. Après avoir arrêté de sponsoriser le sprinteur alors qu’il avait été suspendu quatre ans pour un contrôle positif à la testostérone, Nike a signé un nouveau partenariat avec lui en début d’année.

La guerre commerciale impitoyable avec les autres équipementiers explique sûrement ce revirement, alors que Gatlin est vu comme le principal opposant à la star jamaïquaine Usain Bolt, athlète vedette du concurrent Puma. Dans cette semaine noire, ne manquerait plus que la justice s’intéresse aux conditions d’attribution du Mondial d’athlétisme 2021 à Eugene, dans l’Oregon, c’est-à-dire sur les terres historiques de Nike. L’IAAF, la Fédération internationale d’athlétisme, avait annoncé sa décision en avril, sans avoir fait, au préalable, un appel public à candidatures, ce qui avait suscité la colère des Européens.

 

 

15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 10:12

En ce moment, se déroule les premiers Jeux Européens en Azerbaïdjan. A peu près tout le monde s'en fout, même la plupart des athlètes de haut niveau.

Mais il s'agit quand même d'une nouvelle "grande" compétition sportive, une nouvelle pompe à fric. Et encore une fois, sport et dictature font bon ménage.

Alors que l'équipe.fr, dans sa présentation de l'évènement ne fait aucune allusion à la nature du régime azeri, il faut aller chercher ailleurs pour de l'info à ce sujet. https://www.hrw.org/fr/europecentral-asia/azerbaijan

Enfin, comme disait le numéro 2 de la FIFA, le français Jérôme Valcke, «  Un moindre niveau de démocratie est parfois préférable pour organiser une Coupe du monde. Quand on a un homme fort à la tête d'un Etat qui peut décider, comme pourra peut-être le faire Poutine en 2018, c'est plus facile pour nous les organisateurs qu'avec un pays comme l'Allemagne où il faut négocier à plusieurs niveaux »

Bises

Zinedine Z.

 

Amnesty International interdit à Bakou

Selon Amnesty International, le gouvernement azerbaïdjanais a refusé l'accès de sa capitale à l'ONG, alors qu'elle prévoyait une visite de protestation à Bakou, avant les Jeux européens (12-28 juin) . L'organisation oeuvrant pour «la défense des droits humains», entendait lancer une campagne pour mettre en avant la répression subie par les journalistes et opposants au régime. Elle était intitulée: «Azerbaïdjan: les Jeux de la répression. Les voix que vous n'entendrez pas aux premiers Jeux européens.»«Le legs de ces Jeux sera d'encourager les gouvernements répressifs à voir les grands évènements sportifs comme un moyen de redorer leur prestige international»
 
«Bien loin de faire avancer la liberté de la presse et de la dignité humaine inscrites dans la charte olympique, le legs de ces Jeux sera d'encourager les gouvernements répressifs à voir les grands évènements sportifs comme un moyen de redorer leur prestige international», a continué le dirigeant.

http://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Amnesty-inernational-interdite-d-entree-en-azerbaidjan-avant-bakou-2015/565622

 

Dans le Caucase, des montagnes de fric

Quarante-neuf des 50 Comités olympiques européens ont décidé en 2010 la création de cette compétition dont la première édition a été confiée à Bakou. La capitale de l’Azerbaïdjan, centre économique et culturel du Caucase, tente depuis quelques années de se faire une place à l’échelle internationale.

En injectant officiellement près d’un milliard d’euros pour construire 18 enceintes, Bakou a voulu montrer qu’elle avait le niveau d’un candidat sérieux en vue des JO.

http://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Jeux-europeens-mode-d-emploi/565895

 

Publié par Zinedine Z. - dans Beauté du sport
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 10:00

De nos amis Grouchos, qui voyaient juste à propos de la FIFA depuis longtemps : http://grouchos.org/140607fifabresil.html

Mais rendons à Andrew Jennings ce qui lui revient, des enquêtes montrant les pratiques mafieuses des institutions sportives, CIO et FIFA en particulier. Deux livres :

  • FOUL! The Secret World of FIFA: Bribes, Vote-Rigging and Ticket Scandals, 2006[5][6]   en français : Carton rouge ! : Les dessous troublants de la FIFA. Presses de la Cité (4 mai 2006)
  • Omertà. Sepp Blatter's FIFA Organised Crime Family, 2014.[7]

Zinedine Z.

 

Le football est tout entier dans la crise actuelle de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) qui fut créée à Paris en 1904 avant de s'établir en 1932 à Zurich pour devenir une association à "but non lucratif". En tant qu'institution, cette organisation mondiale n'est pas une représentation du football réel, elle en est au contraire l'organe même dans la mesure où ce n'est qu'à travers la FIFA que l'on peut de nos jours évoquer le football. C'est la FIFA qui donne le la : il y a une profonde unité du football planétaire. Et cette crise n'est-elle pas aussi celle de la collusions avec les régimes autoritaires ou de dictatures accueillent les tournois internationaux ? De même, on dit souvent que "le football, c'est aussi le collectif, la solidarité, le jeu du peuple" alors que c'est la violence ordinaire des terrains et des tribunes qui est manifeste. Nous ressortons donc nos vieux dossiers sur le terrain de la violence de la compétition pour envisager la crise dans son ensemble.

 

http://grouchos.org/070407lemonde.html

 

 

Grafitti à Sao Paulo, été 2014. Les brésiliens, si "amoureux du footiball" ont bien compris de quoi il s'agit : des montagnes de fric sur le dos des pauvres.

 

Précisons que nous ne considérons pas l'UEFA et Michel Platini comme alternative au-dessus de tout soupçon.

https://pbs.twimg.com/media/BqJFWimCUAA7JmH.jpg

11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 21:22

Un livre puis deux sortent. Les intéressés poussent des cris. C'est du classique. Le rugby est un sport propre, bien sûr !  Il y a deux ans déjà on en parlait ici même.

Bises

Zinedine Z.

 

 

Dopage: comment le rugby est devenu présumé coupable

http://www.slate.fr/story/98719/dopage-rugby-presume-coupable

 

 

Pierre Ballester avance de nombreux témoignages, dont celui du Dr Jacques Mombet, qui a officié à Agen et en équipe de France. Dans le passage le plus relayé d'un livre qui dissèque les rapports troubles entre rugby et dopage, il décrit la distribution de pilules d’amphétamines aux internationaux tricolores.

 

Un nouveau coup de semonce après les propos et le livre de l’international Laurent Bénézech, Rugby, où sont tes valeurs?, dénonçant une «surmédicalisation» du rugby. Lui aussi s'appuie sur son expertise personnelle et des études troublantes, mais non concluantes. La seule donnée ferme, difficilement discutable, a été fournie en 2013 par Françoise Lasne, présidente de l’Agence française de lutte contre le dopage, lors d'une audition au Sénat: «En 2012, le sport qui donne le plus haut pourcentage [de cas positifs] est le rugby.»

(...)

Jean-Pierre de Mondenard peut vous raconter un dîner avec un ancien international français des années 1970 confessant un usage d’amphétamines. Plus récemment, dans un dossier à charge de la revue Quel Sport? publié après le Mondial 2007, le médecin affirmait que l’absence de contrôles positifs «devrait inciter les responsables de l’IRB à présenter leur démission illico et non à crier victoire!». Laurent Bénézech confie pour sa part l’horreur qui s’est emparé de lui devant les évolutions physiques (prise de poids, endurance accrue) et morphologiques (évolution de la mâchoire, dégradation de l’épiderme) de certains joueurs. Et Pierre Ballester, qui a échangé avec l'ancien pilier de l'équipe de France pour préparer son livre, raconte comment les joueurs s’échangent discrètement les noms de préparateurs physiques privés.

Face à cet assaut, la défense des représentants du rugby professionnel porte peu.

Publié par Zinedine Z. - dans Potion magique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche