Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 12:58

On nous dit "l'argent pourrit le sport qui est avant tout neutre et/ou populaire" Foutaises hypocrites ! Les faits sont têtus, les jeunes se footent sur la gueule même dans le sport amateur. Il va falloir trouver d'autres raisons...

Bises

Zinedine Z.

 

 

 

En avril 2014, un jeune arbitre de touche était violemment frappé lors d’un match de football. Cinq jeunes ont été condamnés à de la prison avec sursis.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/13/Violences-sur-le-stade-du-sursis-pour-les-agresseurs-2781918

Deux années sont passées, l'émoi est retombé. Mais le jeune arbitre de touche violemment frappé le porte encore dans sa chair.

Mardi dernier, cinq jeunes joueurs de football, tous mineurs au moment des faits, étaient convoqués au tribunal pour enfants. La très longue audience se solde par des peines de prison avec sursis.

Dans l'attente d'un éventuel appel du parquet

Cinq minutes avant la fin du match, alors que l'ambiance est déjà électrique, tout bascule. L'arbitre de touche est dans le collimateur. Il est coursé et frappé. Violemment. Un joueur de Cap Ouest prend même son élan avant de le frapper.

Penalty dans la tête

« Aujourd'hui, il rejoue au football mais il ne veut plus arbitrer. Il n'a toujours pas de réponse à ce qui c'est passé. Pourquoi a-t-il été frappé avec une telle violence. Ils ne se connaissaient même pas. Il n'y avait pas de contentieux entre ces deux équipes. Si lui rejoue, c'est compliqué pour toute la famille. Son père ne peut plus remettre un pied dans un stade, et sa mère le suit pas à pas pour toutes les rencontres. »

Excuses et regrets

« Les joueurs qui ont frappé ont expliqué lors de l'audience qu'ils ne comprenaient pas comment ils en étaient arrivés là. Ce qui apparaît comme le vrai déclencheur, c'est ce moment où l'arbitre siffle la fin du match et où certains lèvent les bras en disant " On a gagné " »

Énervement

« Ce n'est pas apparu lors de l'audience », indique une partie civile. « En fait, ce sont des joueurs qui ont vécu avec certaines images comme le coup de boule de Zidane lors de la Coupe du Monde où les joueurs qui refusent de monter dans le bus en Afrique du Sud », explique Me Dia, défenseur d'un des joueurs. « Ils se sont excusés, ils ont tous regretté cette violence. »

10.000€

Les protagonistes sont désormais dans l'attente de la position du parquet qui avait demandé des peines de prison ferme : appel ou pas appel ? Le délai expire vendredi.

Encore un

La justice se penchera de nouveau sur ce dossier dans les mois qui viennent, mais au tribunal correctionnel. C'est là que devra s'expliquer le seul joueur majeur au moment des faits.

Emmanuel Coupaye
Violences populaires sur stade amateur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Zinedine Z.
  • Le blog de Zinedine Z.
  • : Ce blog prétend déjouer l'hypocrisie du discours dominant sur le sport. Le sport est une emprise sur l'activité physique, une clôture pour la rentabiliser. Il tient le corps dans sa poigne de fer. Il enferme ses jeux, ses efforts, dans un système de mesures, afin de classer, comparer, hiérarchiser. Il presse l'activité physique sans fin pour en exiger une plus-value perpétuelle. On ne peut pas séparer le sport de la logique compétitive imposée aux êtres humains. A l'affrontement sportif correspond la lutte pour la survie, le "struggle for life" du capitalisme.
  • Contact

Recherche